Subscribe:

Labels

Divers ( 189 ) Ecouter ( 6868 ) Lire ( 64 ) Surf ( 535 ) Vivre ( 103 ) Voir ( 102 ) Wango Tango by Zégut ( 96 )

dimanche 30 septembre 2007

Quiksilver Pro France 2007 (2/2)



Si aucun Français n’est parvenu à se hisser en quarts de finale du Quiksilver Pro France 2007, l’un d’entre eux, Michel Bourez, a frappé très fort en sortant Andy Irons au premier tour et, surtout, Kelly Slater en seizièmes. Le Tahitien a finalement cédé devant le Brésilien Raoni Monteiro en huitièmes. Jérémy Florès et Mikael Picon n’ont pas passé les seizièmes.

La victoire revient à Mick Fanning, vainqueur en finale du Sud-Africain Greg Emslie. L’Australien accroît son avance en tête du classement mondial à trois épreuves de la fin de la saison.



LE CLASSEMENT (après sept épreuves)


1. Mick Fanning (AUS), 6470 pts
2. Kelly Slater (USA), 5450
3. Taj Burrow (AUS), 5243
4. Joel Parkinson (AUS), 4905
5. Andy Irons (HAW), 4741
6. Pancho Sullivan (HAW), 4062
7. Damien Hobgood (USA), 4049
8. Jérémy Florès (FRA), 3848
9. Bede Durbidge (AUS), 3692
10. Dean Morrison (AUS), 3658

Pour connaître la suite du classement ASP, consultez le site officiel de l’Association of Surfing Professionals : http://www.aspworldtour.com/2007/index.asp.



BARÊME DES POINTS POUR CHAQUE ÉPREUVE :

1er : 1200 points
2e : 1032 pts
Demi-finalistes : 876 pts
Quarts de finaliste : 732 pts
Huitième de finale : 600 pts
3e tour : 410 pts
Repêchage : 225 pts



Prochaine et huitième des dix épreuves du calendrier WCT 2007 : le Billabong Pro Mundaka, en plein cœur du Pays Basque Espagnol, qui débutera après-demain mardi pour s’achever le 14 octobre prochain.

Quiksilver Pro France 2007 (1/2)



Les dieux de la mer ont sauvé la dernière journée du Quiksilver Pro France, samedi, puisque l'océan à Hossegor était plat comme la Beauce. Une petite houle a miraculeusement surgi sur le spot des Bourdaines à Seignosse pour le triomphe de Mick Fanning, l'actuel leader du classement mondial. L'Australien, qui file tout droit vers son premier titre mondial, s'est logiquement imposé en finale face à Greg Emslie (18,43 - 11,63), un an tout juste après avoir échoué face à son compatriote Joel Parkinson.

Il n'y a donc pas eu de revanche entre les potes originaires de la Gold Coast. Ebouriffant depuis le début de la compétition, «Parko» a été stoppé en demi-finales par le surprenant Greg Emslie (17,43 - 15,97), le tombeur de Jérémy Florès en 16es. Tenant du titre, Parkinson a été trahi par des conditions de mer pas assez consistantes pour lui, mais également par certaines mauvaises décisions prises après le take-off. Dans l'autre demi-finale, Fanning a quelque peu souffert pour repousser Troy Brooks, rarement aussi bien inspiré, mais a décroché sur la fin deux gros scores (8 et 9,67) qui lui ont permis de repasser en tête pour finalement l'emporter (17,67 - 15,40).

Mick Fanning a eu à peine le temps de changer de lycra qu'il devait déjà retourner à l'eau, les organisateurs craignant que la marée haute n'aplatisse encore davantage la petite houle présente. Chaud comme la braise et toujours aussi concentré, l'Australien a fait parler la poudre après seulement deux minutes avec une vague extraordinaire notée 8,5. Ce score lui a fait prendre la tête de la série et ceci jusqu'au bout. Dix minutes plus tard, il a définitivement tué le suspense sur sa deuxième tentative avec une vague quasi-parfaite de maîtrise et de puissance («off the lip» radical et gros «floater») notée 9,93 ! Emslie se doutait alors que la série était jouée. Sous la pression, le «Sudaf» a beaucoup tenté (12 vagues) sans jamais parvenir à impressionner les juges. Fanning a laissé faire et n'a pris que deux autres vagues avant la fin, histoire de ne pas se transformer en glaçon, lui qui n'avait plus qu'à gérer les priorités.

Déjà vainqueur de la première épreuve de la saison, chez lui à Gold Coast en Australie, Mick Fanning a remporté à Hossegor sa huitième victoire sur le circuit WCT. Alors que Kelly Slater était revenu à 200 petits points de l'Australien après sa victoire à Trestles, l'octuple champion du monde en compte désormais mille de retard (5450 pts). A trois épreuves de la fin, le titre mondial n'est pas joué, mais Fanning a assurément pris une option dessus. Malgré son élimination en 16es de finale, le Français Jérémy Florès a gagné une place et pointe au huitième rang mondial. Suite des aventures du circuit pro dès ce mardi à quelques kilomètres de là, à Mundaka, au Pays basque espagnol, pour la huitième manche du Championnat du monde.



FINALE

Mick Fanning (AUS) bat Greg Emslie (AFS) : 18,43 - 11,63

DEMI-FINALES

Série 1 : Greg Emslie (AFS) bat Joel Parkinson (AUS) : 17,43 - 15,97
Série 2 : Mick Fanning (AUS) bat Troy Brooks (AUS) : 17,67 - 15,40

QUARTS DE FINALE

Série 1 : Joel Parkinson (AUS) bat Taj Burrow (AUS) : 18,33 - 16,70
Série 2 : Greg Emslie (AFS) bat Raoni Monteiro (BRE) : 14,00 - 10,10
Série 3 : Mick Fanning (AUS) bat Neco Padaratz (BRE) : 17,67 - 10,66
Série 4 : Troy Brooks (AUS) bat Rodrigo Dornelles (BRE) : 11,10 - 8,06

HUITIEMES DE FINALE

Série 1 : Joel Parkinson (AUS) bat Phillip Macdonald (AUS) : 11,27 - 8,23
Série 2 : Taj Burrow (AUS) bat Royden Bryson (AFS) : 14,17 - 11,14
Série 3 : Greg Emslie (AFS) bat Pancho Sullivan (HAW) : 14,50 - 9,16
Série 4 : Raoni Monteiro (BRE) bat Michel BOUREZ (FRA) : 16,33 - 6,80
Série 5 : Mick Fanning (AUS) bat Ricky Basnett (AFS) : 12,84 - 6,50
Série 6 : Neco Padaratz (BRE) bat Bernardo Miranda (BRE) : 16,67 - 4,47
Série 7 : Rodrigo Dornelles (BRE) bat Luke Munro (AUS) : 12,16 - 7,83
Série 8 : Troy Brooks (AUS) - Dayyan Neve (AUS) : 14,84 - 10,10

SEIZIEMES DE FINALE (troisième tour)

Série 1 : Joel Parkinson (AUS) bat Mark Occhilupo (AUS) : 10,33 - 7,33
Série 2 : Phillip McDonald (AUS) bat Cory Lopez (USA) : 14,66 - 9,77
Série 3 : Royden Bryson (AFS) bat Adrian Buchan (AUS) : 12,33 - 8,84
Série 4 : Taj Burrow (AUS) bat Trent Munro (AUS) : 10,17 - 6,77
Série 5 : Pancho Sullivan (HAW) bat Victor Ribas (BRA) : 10,50 - 6,10
Série 6 : Greg Emslie (AFS) bat Jérémy FLORES (FRA) : 12,17 - 10,67
Série 7 : Raoni Monteiro (BRE) bat Josh Kerr (AUS) : 13,67 - 8,84
Série 8 : Michel BOUREZ (FRA) bat Kelly Slater (USA) : 12,00 - 9,13
Série 9 : Mick Fanning (AUS) bat Mikael PICON (FRA) : 13,06 - 7,27
Série 10 : Ricky Basnett (AFS) bat Leonardo Neves (AFS) : 14,73 - 12,50
Série 11 : Neco Padaratz (BRE) bat Bobby Martinez (USA) : 15,67 - 6,80
Série 12 : Bernardo Miranda (BRE) bat C.J. Hobgood (USA) : 15,50 - 11,67
Série 13 : Luke Munro (AUS) bat Andy Irons (HAW) : 10,83 - 4,00
Série 14 : Rodrigo Dornelles (BRE) bat Luke Stedman (AUS) : 12,16 - 8,00
Série 15 : Dayyan Neve (AUS) bat Dean Morrison (AUS) : 13,17 - 10,87
Série 16 : Troy Brooks (AUS) bat Kai Otton (AUS) : 11,50 - 5,57

DEUXIEME TOUR (repêchage)

Série 1 : Andy Irons bat Aritz Aranburu : 16,16 - 6,50
Série 2 : Taj Burrow - Marlon Lipke : 9,30 - 8,73
Série 3 : Joel Parkinson bat Gabe Kling : 15,10 - 10,84
Série 4 : Mark Occhilupo bat Bede Durbidge : 15,67 - 15,50
Série 5 : Dean Morrison bat Tim Reyes : 14,16 - 12,07
Série 6 : Victor Ribas bat Taylor Knox : 11,00 - 8,70
Série 7 : Pancho Sullivan bat Michael Lowe : 10,07 - 9,17
Série 8 : Jérémy Flores bat Shaun Cansdell : 14,00 - 11,60
Série 9 : Greg Emslie bat Tom Whitaker : 14,34 - 12,23
Série 10 : Bernardo Miranda bat Daniel Wills : 14,67 - 10,17
Série 11 : Troy Brooks bat Chris Ward : 15,16 - 7,83
Série 12 : Raoni Monteiro bat Bruce Irons : 17,00 - 8,03
Série 13 : Josh Kerr bat Fred Pattachia : 18,34 - 10,23
Série 14 : Luke Stedman bat Michael Campbell : 16,27 - 14,93
Série 15 : Adrian Buchan bat Ben Dunn : 11,40 - 10,60
Série 16 : Kai Otton bat Adriano de Souza : 15,60 - 9,97

PREMIER TOUR

Série 1 : Dayyan Neve (12,50) bat Josh Kerr (11,74) et Pancho Sullivan (8,40)
Série 2 : Ricky Basnett (11,50) bat Tim Reyes (11,33) et Taylor Knox (10,46)
Série 3 : Bobby Martinez (15,16) bat Mark Occhilupo (14,17) et Luke Stedman (11,00)
Série 4 : Trent Munro (15.33) bat Dean Morrison (14,00) et Adrian Buchan (11.56)
Série 5 : Bede Durbidge (12,10) bat Cory Lopez (11,84)) et Gabe Kling (10,90)
Série 6 : Luke Munro (16,17) bat Joel Parkinson (13,50) et Adriano de Souza (10,07)
Série 7 : Mikael PICON (12,60) bat Kai Otton (10,80) et Taj Burrow (7,50)
Série 8 : Kelly Slater (17,76) bat Aritz Aranburu (17,27) et Fredrick Patacchia (7,50)
Série 9 : Mick Fanning (19,43) bat Michael Campbell (7,83) et Marlon Lipke (1,33)
Série 10 : Michel BOUREZ (12,27) bat Andy Irons (11,17) et Ben Dunn (6,77)
Série 11 : Neco Padaratz (13,50) bat Jérémy FLORES (11,66) et Raoni Monteiro (5,60)
Série 12 : Leonardo Neves (11,30) bat Tom Whitaker (7,07) et Victor Ribas (3,17)
Série 13 : Rodrigo Dornelles (10,33) bat Daniel Wills (9,50) et Michael Lowe (4,77)
Série 14 : Royden Bryson (15,53) bat Shaun Cansdell (10,40) et Chris Ward (9,40)
Série 15 : Phillip McDonald (14,83) bat Bruce Irons (12,83) et Greg Emslie (3,80)
Série 16 : C.J. Hobgood (10,14) bat Bernardo Miranda (7,74) et Troy Brooks (6,87)

samedi 29 septembre 2007

The Cure : la tournée européenne



Les Cure viennent d’annoncer, sur leur site officiel, les dates de concerts européennes de leur tournée mondiale 4Tour 2008. Elles sont au nombre de 22 et traverseront 15 pays, chacun des shows promis d’une durée de trois heures, si,si ! Les voici :

FEVRIER 2008 :

Samedi 9 : Stockholm (Suède)
Lundi 11 : Oslo (Norvège)
Mercredi 13 : Copenhague (Danemark)
Vendredi 15 : Hambourg (Allemagne)
Samedi 16 : Berlin (Allemagne)
Lundi 18 : Varsovie (Pologne)
Mardi 19 : Katowice (Pologne)
Jeudi 21 : Prague (République Tchèque)
Samedi 23 : Vienne (Autriche)
Lundi 25 : Munich (Allemagne)
Mercredi 27 : Zurich (Suisse)
Vendredi 29 : Rome (Italie)

MARS 2008 :

Dimanche 2 : Milan (Italie)
Mardi 4 : Marseille (Le Dôme) (France)
Jeudi 6 : Madrid (Espagne)
Samedi 8 : Lisbonne (Portugal)
Lundi 10 : Barcelone (Espagne)
Mercredi 12 : Paris (Bercy) (France)
Vendredi 14 : Anvers (Belgique)
Dimanche 16 : Oberhausen (Allemagne)
Mardi 18 : Rotterdam (Pays-Bas)
Jeudi 20 : Londres (Royaume-Uni)

Mon petit doigt me dit que d’autres dates viendront très prochainement s’y ajouter, dont probablement trois autres pour la France…

Quant au treizième et nouvel album de Robert Smith et sa bande (un double album), il arrivera –cette fois-ci sera la bonne !- au tout début du printemps prochain.

mercredi 26 septembre 2007

Deportivo : nouvel album le 22 octobre



Je vous en avais déjà brièvement parlé en juillet dernier : Julien, Jérôme et Richard, les trois membres du groupe de rock français Déportivo, reviennent sur le devant de la scène avec un nouvel album éponyme. A paraître le 22 octobre, et disponible en téléchargement légal une semaine avant, Déportivo sera commercialisé en deux versions, dont une édition limitée qui comprendra un DVD enrichi de quatre clips.

Produit par Gordon Raphaël (The Strokes), le disque comprendra dix titres, dont le premier single, La brise. Sur la page MySpace du groupe, trois autres morceaux sont disponibles à l'écoute : Ne le dis à personne et personne ne le saura, En ouvrant la porte et un titre festif interprété en anglais, I might be late.

Voici la liste des dix titres qui composeront leur nouvel album :

01. Exorde Baratté
02. Ne le dis à personne et personne ne le saura
03. Clasico (share your love)
04. Les bières aujourd'hui s'ouvrent manuellement
05. I might be late
06. En ouvrant la porte
07. La brise
08. Blue lights
09. La colline
10. Suicide sunday (Part.II)

Pour promouvoir ce nouvel opus, qui succède à Parmi eux, sorti en 2004, Déportivo assurera une série de concerts dans toute la France. Ils sillonneront les routes jusqu'au 18 décembre, date de leur concert à La Cigale, à Paris, avant de repartir pour de nouvelles dates en 2008.

Plus d’infos sur leur site officiel :
http://deportivo-legroupe.artistes.universalmusic.fr/.

mardi 25 septembre 2007

99 francs, le film



Si vous rentrez juste d’un voyage intergalactique et que vous êtes donc passé à côté de l’énorme promo qui en est actuellement faite sur Terre, sachez que l’adaptation cinématographique, par le réalisateur Jan Kounen, du best-seller 99 francs de Frédéric Beigbeder (vendu à plus de 500 000 exemplaires à ce jour) sort ce mercredi 26 septembre 2007 sur les écrans de France. Jean Dujardin y interprète le rôle d’Octave, accompagné notamment pour le casting de Patrick Mille, Jocelyn Quivrin et Elisa Tovati.

Pour regarder la bande-annonce de ce film déjanté qui s’annonce être, à n’en pas douter, le gros carton de la rentrée, cliquez ICI.

Quant au site officiel de 99F, cliquez sur le lien suivant pour y accéder :
http://www.99francs-lefilm.com/.

99 francs (2/2)



Présentation de l'éditeur (format broché)

Frédéric Beigbeder est l'auteur, chez Grasset, de Vacances dans le coma (1994) et L'Amour dure trois ans (1997), et de 99 francs (septembre 2000, 380.000 exemplaires vendus. 14.99 euros est la « version euro » du désormais mythique 99 francs... Un rédacteur publicitaire, c'est un auteur d'aphorismes qui se vendent. Ainsi Octave résume-t-il la profession lucrative de concepteur-rédacteur, qu'il exerce au sein de la célèbre agence La Rosse, et qui fait de lui un maître en illusions, couvert d'argent, de filles et de cocaïne, nostalgique à jamais de la femme qu'il n'aura pas su retenir. On l'a compris : la vie d'Octave est sinistre. C'est un mort-vivant, aux reflets dorés de carte bancaire. Alors, un jour, entre une ligne de coke et une campagne particulièrement mensongère vantant les mérites de tel produit laitier, le doué Octave déjante. La cliente idéale ? Une mongolienne de moins de 50 ans. Les patrons de la publicité ? Ils mènent la troisième guerre mondiale. Le voilà qui dit la vérité, et agit de même ! Jusqu'au meurtre... De l'île de la Jatte où palabrent les patrons d'agence à Miami Vice où l'on tourne un spot sous amphétamines, d'un hôtel en Afrique à un appartement de cinq pièces à Saint-Germain des Près, Frédéric Beigbeder, reporter autant que romancier, écrit la confession d'un enfant du millénaire, entre fiction et pamphlet. C'est aussi, en riant, une dénonciation du mercantilisme universel et du jeu de dupes que constitue cet autre système d'exploitation de l'homme par l'homme : la publicité. En quelque sorte, un livre moral. Pour 99 francs (14,99 euros) seulement.


Présentation de l'éditeur (format poche)

« En ce temps-là, on mettait des photographies géantes de produits sur les murs, les arrêts d'autobus, les maisons, le sol, les taxis, les camions, la façade des immeubles en cours de ravalement, les meubles, les ascenseurs, les distributeurs de billets, dans toutes les rues et même à la campagne. La vie était envahie par des soutiens-gorge, des surgelés, des shampoings antipelliculaires et des rasoirs triple-lame. L'oeil humain n'avait jamais été autant sollicité de toute son histoire : on avait calculé qu'entre sa naissance et l'âge de 18 ans, toute personne était exposée en moyenne à 350 000 publicités. Même à l'orée des forêts, au bout des petits villages, en bas des vallées isolées et au sommet des montagnes blanches, sur les cabines de téléphérique, on devait affronter des logos « Castorama », « Bricodécor », « Champion Midas » et « La Halle aux Vêtements ». Il avait fallu deux mille ans pour en arriver là.»


99 francs, roman de Frédéric Beigbeder, disponible en format broché aux Editions Grasset et en format poche dans la collection Folio des Editions Gallimard.


lundi 24 septembre 2007

99 francs (1/2)



Paru il y a sept ans, 99 francs de Frédéric Beigbeder (vaguement rebaptisé 14,99 euros en 2001 puis 6 euros lors de sa sortie en poche) peut être résumé comme une description au scalpel du petit monde de la pub narrée par Octave Parango, le personnage principal du livre, concepteur-rédacteur de luxe dans la filiale française d’une des plus prestigieuse agences de pub internationale.

Le rôle d’Octave est de concevoir des scénarios de films publicitaires et des accroches pour les affiches, et d’abuser ainsi toutes les ménagères de moins de cinquante ans de la terre en transformant leur fantasmes en actes d’achats : une activité éminemment frustrante dont le mensonge et l’illusion sont les moteurs créatifs, ce dernier adjectif étant par ailleurs totalement usurpé. « Je me prénomme Octave et m’habille chez APC. Je suis publicitaire : eh oui, je pollue l’univers. Je suis le type qui vous vend de la merde. Qui vous fait rêver de ces choses que vous n’aurez jamais. Ciel toujours bleu, nanas jamais moches, un bonheur parfait, retouché sur PhotoShop. »

Son talent, et surtout son salaire, 13 000 euros par mois, font l'admiration et le respect de ses collègues de travail. La hype, le business, les putes et la coco font partie de son univers. En effet, Octave est propriétaire d'un appartement de cinq pièces à Saint-Germain-des-Prés (Paris), décoré par Christian Liaigre, porte un costume Éric Bergère et un caleçon Banana Republic. Il passe ses vacances à Saint Barth', prend de la cocaïne à 100 euros le gramme, et a un faible pour le roadster BMW Z3 (6 cylindres en ligne et 321 chevaux). Bref, Octave est le rêve incarné, l'idéal tant vanté par les publicitaires, et tant désiré par des millions d'européens moyens.

Heureusement pour le lecteur avide de sensations, si tout le monde aime Octave (et surtout sa réussite), celui-ci se déteste : entre autres déboires sentimentaux, le publicitaire hait son métier et la pub, mais celle-ci ne le lui rend pas. Il n'en peut plus, et cherche désespérément à se faire virer, sans y parvenir. De fait, il cherche également à se faire haïr du lecteur. Il cite souvent Goebbels et Hitler pour rappeler combien la publicité se rapproche de la propagande, compare les patrons d’agence à des chefs d’états-majors menant la troisième Guerre mondiale.

Un jour, cocaïne aidant, il pète les plombs et propose une campagne déplorable au directeur du marketing d’une grosse boite d’agroalimentaire, cliente principale de son agence. Dès lors, sermonné par ses supérieurs, il se met à déblatérer sur sa profession, à en décrire les travers dans une sorte de confession-délation drôle et déjantée, à recueillir tous les éléments dramatiques qui lui permettront d’écrire ce livre, et consécutivement de se faire licencier. Et ce livre en train de se faire est le livre 99 francs, Beigbeder, sous les traits d’Octave, se mettant lui-même en scène.

Car, si vous ne le saviez pas, Frédéric Beigbeder, l'auteur de ce roman, a passé dix ans chez Young et Rubicam, filiale française du plus grand groupe de publicité mondiale, où il exerça le même métier que son héros. Pour la petite histoire, cette agence le licencia pour faute grave à la lecture des épreuves du livre, avant même sa publication. Et Beigbeder perdit son procès contre son ancien employeur, en fin d'année 2001.

99 francs tient donc autant de la fiction, et donc du genre romanesque, que de la biographie, un dispositif expérimental qualifié par Michel Houellebecq d’« auto-fiction prospective » pouvant parfaitement convenir à cette œuvre. Sur les conseils des avocats de Grasset, certains noms réels furent changés, afin de ne pas s'attirer les foudres des entreprises les plus concernées (Danone en Madone, Young et Rubicam en Rosserys & Witchcraft). Mais la fermeture imposée par Danone à un site de contestation Internet, en mai 2001, est une étape historique : il devient désormais moins risqué en France d'insulter un politique qu'un marchand…

Ce court et original roman, riche en rebondissements, à l'écriture actuelle et moderne, bien écrit, avec un sens de la formule exceptionnel, bourré d'humour caustique et ciglant, puissant pamphlet drôle et désabusé, est plaisant à lire, et vous fera passer de très bons moments, tout en vous instruisant sur un milieu au sourire « Colgate ». Seule la fin, porno-gore, peut être sujette à caution. Et, surtout, 99 francs vaut pour sa description caricaturée, mais réaliste, du milieu publicitaire, et son analyse pertinente de ses dégât sur la société.


99 francs, roman de Frédéric Beigbeder paru en août 2000, disponible en format broché aux Editions Grasset (281 pages) et en format poche dans la collection Folio des Editions Gallimard (298 pages).

Lenny Kravitz : nouvel album en février



Le chanteur et musicien Lenny Kravitz sortira son huitième album studio le 8 février prochain. Son nom : It’s time for a love revolution. La quasi-totalité des instruments y sera jouée par Kravitz lui-même.

Ce nouvel album de l’artiste a été enregistré à son studio aux Bahamas, ainsi qu’à Miami, Paris et New York. Kravitz y proposera une musique plus dépouillée comparativement à son précédent opus, Baptism, qui offrait un son propre et très travaillé. Le musicien a d'ailleurs utilisé plusieurs micros en studio pour bien capter l'énergie de sa musique. « Je voulais entendre les murs et la pièce » explique Kravitz à Billboard.com.

Une quinzaine de nouveaux morceaux se retrouveront sur It's time for a love revolution.

Kravitz prévoit d’assurer des concerts surprises et de jouer dans des clubs au cours de sa prochaine tournée de façon « à ce que je sois plus proche des gens et que je m'amuse » précise l'artiste.

Voici la liste des titres qui figureront sur It's time for a love revolution :

Bring it on
A love revolution
Good morning
Luv luv luv
If you want it
I'll be waiting
Will you marry me
I love the rain
A long and sad goodbye
Dancing till dawn
Back in Vietnam
A new door
This moment is all there
I want to go home
Dream

Plus d’infos sur le site official de Lenny Kravitz :
http://www.lennykravitz.com/.

vendredi 21 septembre 2007

Comment se rendre intéressant en passant à la télé



Dans les années 90, diffusé avant Le juste prix, le jeu Le millionnaire faisait fureur le dimanche midi sur TF1. Philippe Risoli présentait ce programme populaire où des chanceux, venus de toute la France, venaient tourner la roue de la chance pour peut-être repartir avec un million de francs.

Mais un jour, la production n’a sans doute pas assez surveillé ces petits veinards. C’est ainsi que Katy Bigote –c’est son vrai patronyme- s’est laissée aller, en coulisses, au bar servant des rafraîchissements aux heureux élus. Quelques minutes plus tard, Philippe Risoli l’accueille sur le plateau de l’émission…

Dix minutes de décuve pour ce moment bientôt culte de la télévision, mais jamais diffusé à l’antenne, à savourer en cliquant ICI.

Les Sex Pistols sont bien de retour !



John Lydon, alias Johnny Rotten, le chanteur des Sex Pistols, a ironisé hier jeudi sur le retour du groupe Police emmené par Sting, une bande de « vieilles carcasses molles et mortes » selon lui.

Lydon, dont le mythique groupe punk prépare lui-même son retour sur scène pour un concert unique le 8 novembre à Londres, s'en est notamment pris aux prestations du non moins mythique chanteur de Police. L'ancien rebelle, connu pour son goût de la provocation, l'a pour l'occasion rebaptisé d'un jeu de mot approximatif, Stink (puer). « En fait ils se sont reformés n'est-ce pas », a-t-il déclaré à Virgin radio. « Mais franchement ce sont des vieilles carcasses molles et mortes ». « Vous savez, écouter Stink essayer de chanter Roxanne en couinant, c'est pas drôle », a-t-il dit. « C'est un peu comme un ballon qu'on laisse se dégonfler ».

Autres vedettes dans le collimateur de « Johnny le pourri », les chanteurs Amy Winehouse et Pete Doherty, qui alimentent la chronique tant pour leurs déboires liés à la drogue que pour leurs activités artistiques. « De toute évidence, ils n'aiment pas ce qu'ils font, et c'est comme ça qu'on se tourne vers la drogue », a-t-il analysé. « Et c'est ce qui s'est passé avec Sid (Vicious, ancien bassiste du groupe mort d'une surdose ndlr), il n'était pas content à cause de ce qu'il ne pouvait pas faire ». « C'est un lent suicide et c'est un appel à l'aide parce qu'ils souffrent, mentalement, et c'est une industrie écoeurante parce qu'elle vous lamine », a-t-il poursuivi.

D'une manière générale, John Lydon, 51 ans, qui vit désormais à Los Angeles, trouve que la scène rock britannique actuelle manque cruellement d'originalité. « Tout ce que j'ai entendu ces deux dernières années m'ennuie tellement, c'est très répétitif, ça reprend ce qui s'est déjà fait », regrette-t-il.

Pour rappel, le concert unique des Sex Pistols se tiendra le 8 novembre à la Brixton Academy de Londres, marquant le 30ème anniversaire de la sortie de leur seul album Never mind the bollocks, here's The Sex Pistols.
Le quatuor originel – Rotten (chant), Steve Jones (guitare), Paul Cook (batterie), Glen Matlock (basse) - sera présent sur la scène de la Brixton Academy. Les Sex Pistols s'étaient séparés en 1978, trois ans à peine après la formation du groupe, icône de la génération punk. Le groupe s'était reformé en 1996. Il n'a plus joué live depuis une tournée de trois semaines en Amérique du Nord en 2003.

jeudi 20 septembre 2007

Reformation de Led Zeppelin : la suite



A peine la reformation de Led Zeppelin officiellement annoncée, pour un concert de charité le 26 novembre prochain à Londres, que déjà une nouvelle rumeur insistante se fait jour annonçant que le groupe assurerait un autre concert.

C’est le très sérieux quotidien irlandais Belfast Telegraph qui le premier s’en est fait l’écho aujourd’hui, affirmant que le chanteur Robert Plant aimerait se produire en concert avec le groupe en Irlande à l’occasion de la réouverture de la salle de spectacles Belfast's Ulster Hall, salle où pour la première fois en 1971 Led Zeppelin avait interprété Stairway to heaven.

Alors, est-ce vraiment trop optimiste que d’envisager une tournée mondiale du groupe comme peuvent le penser certains ? Pas si sûr…

A suivre…

mercredi 19 septembre 2007

Trent Reznor (Nine Inch Nails) : "Steal my music !"



Voici un article rédigé par Nil Sanyas, publié aujourd’hui sur le site Internet PC Inpact, et qui va sans doute faire réagir les maisons de disques.


« Est-ce que quelqu'un a vu les prix baisser ? » « Non » s'écrie en choeur la foule en délire. « Bon, ok, et vous savez ce que cela signifie ? Volez-les ! »

Ces paroles assassines, équivalentes à un coup de couteau dans le dos pour les maisons de disques et les disquaires, ont été prononcées par Michael Trent Reznor du groupe Nine Inch Nails (NIN), lors d'un concert il y a trois jours au Hordern Pavilion, à Sidney, en Australie.

Une vidéo a rapidement été mise en ligne sur
YouTube, afin d'immortaliser la scène, c'est-à-dire le concert, mais aussi, et surtout, les paroles de Trent Reznor. Ainsi, après avoir traité de ridicules les tarifs des CD en vente, Trent a invité ses spectateurs du jour à les subtiliser.

En contrat avec Universal Music, NIN n'est pas en odeur de sainteté avec sa maison de disques. Au printemps dernier, Trent Reznor et ses acolytes avaient déjà irrité Universal ainsi que la
RIAA
, en distribuant aux fans certains de leurs morceaux et d'autres goodies.

D'après
Ratiatum, Nine Inch Nails doit encore un album à Universal. Ensuite, ils changeront de système, comme l'a rappelé Trent : « nous sortirons un dernier album pour Universal, et après nous les vendrons directement aux fans sur notre site pour 4 dollars. »


Pour mémoire, Manu Chao a récemment déclaré que La Radiolina serait probablement son dernier album à sortir en CD et qu’il distribuera lui-même ses prochaines compositions directement depuis son propre site web. Y aurait-il un vent de révolte chez les artistes envers leur maison de disques ?

mardi 18 septembre 2007

Les Sex Pistols se reforment !



Les Sex Pistols ont annoncés ce mardi qu’ils vont se reformer pour un concert unique à l'occasion de la parution, voici 30 ans, de leur seul, mais retentissant album, Never mind the bollocks. Les quatre membres originaux du groupe punk britannique -John Lydon, Steve Jones (guitare), Paul Cook (batterie) et Glen Matlock (basse)- se produiront le 8 novembre prochain à la Brixton Academy de Londres.

«Peut-être est-ce parce que nous sommes tous londoniens, mais il n'y aurait pas de Sex Pistols sans cette chère vieille ville de Londres», a déclaré le chanteur du groupe Johnny Rotten (Johnny le pourri), en annonçant leur retour sur le site du magazine NME.

Au terme d'une carrière météorique, les Pistols s'étaient séparés en 1978 (trois ans à peine après leur formation), avant de se reformer en 1996 et de jouer à nouveau ensemble en 2003 durant une tournée de trois semaines en Amérique du Nord. Ils avaient été intronisés l'an dernier au Musée-Panthéon du Rock & Roll de Cleveland.

Menés par le sarcastique John Lydon (alias Johnny Rotten), les Pistols avaient choqué une partie de leurs compatriotes avec des titres tels que God save the Queen, Anarchy in the U.K, Pretty vacant et Holydays in the sun.

Sorti le 28 octobre 1977, Never mind the bollocks est aujourd'hui considéré comme l'un des albums les plus influents de l'histoire du rock. Il sera réédité jour pour jour à l'occasion du 30ème anniversaire et comprendra la chanson Submission qui ne figurait pas sur l’album original parce que paru une semaine plus tôt que prévu par erreur, la maison de disques avait oublié de l’y inclure.

Mark Knopfler : nouvel album disponible



Pour rappel, Kill to get crimson, le nouvel album de Mark Knopfler, est désormais disponible en édition simple ou limitée accompagnée d’un DVD.

Au programme de ce cinquième album solo du guitar hero, enregistré dans son propre studio (British Grove) - fabriqué pour l’occasion à Londres -, douze chansons parfaites pour les longues veillées automnales et hivernales.

A noter que Mark Knopfler entammera une tournée mondiale dès le début de l’année prochaine. Les premières dates viennent d’être annoncées sur son site officiel, celles françaises ne devant plus tarder à l’être également.

dimanche 16 septembre 2007

Boost Mobile Pro Lower Trestles 2007 (2/2)



L’Australien Mick Fanning occupe toujours la première place au classement mondial WCT. Mais en remportant à San Clemente en Californie (spot de Lower Trestles) la sixième des dix épreuves de ce championnat, l’Américain et octuple champion du monde de surf, Kelly Slater, se replace au deuxième rang du championnat 2007, à seulement 230 points de Fanning.

Avec ce 34ème sacre de sa carrière sur le circuit pro, Slater établit un nouveau record mondial, dépassant celui (vieux de 16 ans) de Tom Curren qui avait remporté 33 titres sur ce même circuit. Après sa victoire en finale face au Hawaiien Pancho Sullivan, Slater s’est avoué être une peu triste de ne pas garder le même compteur de victoires que Curren. « Mais les records sont faits pour être battus et un jour quelqu’un fera bien mieux que moi » a-t-il déclaré.

De son côté, l’espoir tricolore Jérémy Flores a encore brillé. Il n’est vaincu qu’en demi-finale face au Hawaiien qui a rencontré Slater au dernier tour. « C’est le plus beau résultat de ma vie » a pu s’enorgueillir le jeune Réunionnais qui réalise là son meilleur résultat sur le circuit mondial. Avec ce super résultat, Florès revient dans le top ten et remonte à la 9ème place du classement mondial pour sa première année sur le circuit. Chapeau !


LE CLASSEMENT (après six épreuves)


01 - Mick Fanning(AUS), 5270 pts
02 - Kelly Slater(USA), 5040
03 - Taj Burrow(AUS), 4511
04 - Andy Irons(HAW), 4331
05 - Joel Parkinson(AUS), 4029
06 - Damien Hobgood(USA), 3824
07 - Bede Durbidge(AUS), 3467
08 - Pancho Sullivan(HAW), 3462
09 - Jeremy Flores(FRA), 3438
10 - Dean Morrison(AUS), 3248
11 - Taylor Knox(USA), 3167
11 - Daniel Wills(AUS), 3167
13 - Travis Logie(ZAF), 3035
14 - Chris Ward(USA), 3030
15 - Tom Whitaker(AUS), 3022
16 - Michael Campbell(AUS), 2977
17 - Bobby Martinez(USA), 2972
18 - Kai Otton(AUS), 2936
19 - Ben Dunn(AUS), 2924
20 - C.J. Hobgood(USA), 2878
21 - Fredrick Patacchia(HAW), 2850
22 - Bruce Irons(HAW), 2840
23 - Adrian Buchan(AUS), 2655
24 - Adriano de Souza(BRA), 2597
25 - Ricky Basnett(ZAF), 2460
26 - Cory Lopez(USA), 2417
26 - Luke Stedman(AUS), 2417
26 - Josh Kerr(AUS), 2417
29 - Raoni Monteiro(BRA), 2280
29 - Leonardo Neves(BRA), 2280
29 - Rodrigo Dornelles(BRA), 2280
32 - Royden Bryson(ZAF), 2187
33 - Bernardo Miranda(BRA), 2095
34 - Troy Brooks(AUS), 2042
35 - Greg Emslie(ZAF), 1910
35 - Shaun Cansdell(AUS), 1910
35 - Neco Padaratz(BRA), 1910
38 - Phillip MacDonald(AUS), 1905
38 - Michael Lowe(AUS), 1905
38 - Victor Ribas(BRA), 1905
41 - Dayyan Neve(AUS), 1720
42 - Trent Munro(AUS), 1680
43 - Mark Occhilupo(AUS), 1535
43 - Gabe Kling(USA), 1535
43 - Luke Munro(AUS), 1535
46 - Tim Reyes(USA), 1350
47 - David Weare(ZAF), 225


BARÊME DES POINTS POUR CHAQUE ÉPREUVE :

1er : 1200 points
2e : 1032 pts
Demi-finalistes : 876 pts
Quarts de finaliste : 732 pts
Huitième de finale : 600 pts
3e tour : 410 pts
Repêchage : 225 pts


Le Quiksilver Pro France sera la prochaine et septième des 10 épreuves du calendrier WCT 2007. Elle aura lieu du 20 au 30 septembre prochain dans les Landes, sur les mythiques spots des Estagnots de Seignosse et de La Nord d’Hossegor.

Boost Mobile Pro Lower Trestles 2007 (1/2)





Alors qu'il ne disputait cette semaine que sa sixième compétition depuis qu'il a rejoint l'élite, Jérémy Florès a bien failli remporter le jackpot samedi à Trestles. Le Français, âgé de 19 ans, s'est invité en demi-finale de l'épreuve californienne après un parcours éblouissant. Jamais un surfeur français n'avait réussi de telles prouesses sur le circuit WCT, lui qui a remporté il y a tout juste quinze jours sa première compétition WQS à Ericeira. Une fin d'été pour le moins faste pour le Réunionnais, ce qui augure de bonnes choses avant la manche française à Hossegor dans quelques jours. Avec cette perf, il pointe désormais au 9ème rang mondial (3438 points), autant dire que son maintien est tranquillement assuré.

Après avoir sorti les deux Brésiliens Bernardo Miranda et Victor Ribas lors du 1er tour, Jérémy Florès a écarté le Sud-Africain Royden Bryson (15,33 contre 13,97) en 16èmes avant de faire la peau à un autre surfeur brésilien lors des huitièmes de finale, samedi matin. Rodrigo Dornelles est logiquement passé à la trappe et n'a rien pu faire face à un Français bien supérieur (13,94 contre 9,83). C'est véritablement en quarts que les choses sérieuses ont commencé avec CJ Hobgood comme adversaire. Le Champion du monde 2001 revient en forme, et l'a prouvé sur le WQS d'Hossegor en août (demi-finaliste) après un début de saison pour le moins décevant. Mais l'Américain a, à son tour, subi la loi du Réunionnais (14,17 contre 13,67), toujours capable de dénicher une bonne vague dans les dernières minutes. C'est ce qu'il a fait pour gagner pour la première fois sa place dans le dernier carré, lui qui avait été jusqu'en quarts à Tahiti en mai dernier.

Mais la belle aventure du Français a été stoppée nette en demi-finale. La faute à un océan avare de vagues et à un Pancho Sullivan des grands jours. L'Hawaiien, pourtant spécialiste des grosses vagues et généralement peu à l'aise dans des conditions plus minimales, a surpris tout son monde en alignant des séries époustouflantes. Il a pris trois vagues et trois bonnes (6,33 - 7,67 - 7,57) quand Jérémy Florès n'a pu en surfer qu'une seule. Son 5,33 était bien sûr insuffisant pour rivaliser puisqu'il lui fallait un 9,91 pour passer. Et comme la houle n'a pas daigné se lever, c'était compliqué (15,24 contre 5,33).

Le Français aurait affronté en finale son père spirituel Kelly Slater. L'octuple champion du monde a survolé la compétition avec des notes à faire pâlir n'importe quel autre surfeur du circuit. A 35 ans, le Floridien est toujours aussi astronomique. Après avoir balayé Tom Whitaker en demie (17,83 contre 10,33), il a fini le travail en finale face à Sullivan (13,40 contre 10,60) sur une mer toujours aussi capricieuse, mais devant une affluence très importante. Une belle revanche pour lui qui fut battu en finale l'an passé dans cette même compétition par Bede Durbidge.

Ce succès revêt une double importance pour le «King» Slater. Il bat enfin le record de Tom Curren en devenant le premier dans l'histoire du championnat du monde à compter 34 victoires en WCT. De plus, il est le grand gagnant au classement mondial. Grâce à sa victoire, mais aussi en raison des défaillances de Mick Fanning, Taj Burrow, Andy Irons et Joel parkinson, il grimpe de la quatrième à la deuxième place. Lui qui n'avait plus gagné d'épreuves depuis Bells Beach début 2006 fonce vers un neuvième titre, ce qui serait son troisième consécutif, le tout à 35 ans. Ce qui promet également une belle bagarre du 20 au 30 septembre lors du Quiksilver Pro France. On en salive déjà.






FINALE

Kelly Slater bat Pancho Sullivan : 13,40 – 10,60

1/2 DE FINALE

Série 1 : Pancho Sullivan bat Jeremy Flores : 15,24 – 5,33
Série 2 : Kelly Slater bat Tom Whitaker : 17,83 – 10,33

1/4 DE FINALE

Série 1 : Pancho Sullivan bat Troy Brooks : 11,17 – 8,00
Série 2 : Jérémy Flores bat C.J. Hobgood : 14,17 – 13,67
Série 3 : Kelly Slater bat Taylor Knox : 18,60 – 16,67
Série 4 : Tom Whitaker bat Ben Dunn : 15,83 – 14,93

8es DE FINALE

Série 1 : Troy Brooks bat Chris Ward : 14,00 – 11,40
Série 2 : Pancho Sullivan bat Neco Padaratz : 13,47 – 11,17
Série 3 : Jeremy Flores bat Rodrigo Dornelles : 13,94 – 9,83
Série 4 : C.J Hobgood bat Dane Reynolds : 17,57 – 9,23
Série 5 : Kelly Slater bat Fredrick Patacchia : 15,74 – 8,50
Série 6 : Taylor Knox bat Josh Kerr : 15,90 – 13,67
Série 7 : Ben Dunn bat Jordy Smith : 9,67 – 7,40
Série 8 : Tom Whitaker bat Shaun Cansdell : 16,77 – 12,93

16es DE FINALE (3e tour)

Série 1 : Troy BROOKS bat Dean MORRISON : 13,70 - 13,00
Série 2 : Chris WARD bat Raoni MONTEIRO : 11,50 - 9,60
Série 3 : Pancho SULLIVAN bat Ricky BASNETT : 14,50 - 11,73
Série 4 : Neco PADARATZ bat Bede DURBIDGE : 16,73 - 13,00
Série 5 : Rodrigo DORNELLES bat Bruce IRONS : 16,77 - 9,77
Série 6 : Jérémy FLORES bat Royden BRYSON : 15,33 - 13,97
Série 7 : C.J. HOBGOOD bat Adriano de SOUZA : 16,00 - 12,27
Série 8 : Dane REYNOLDS bat Mick FANNING : 17,70 - 15,50
Série 9 : Kelly SLATER bat Rob MACHADO : 14,67 - 9,73
Série 10 : Frederick PATACCHIA bat Adrian BUCHAN : 12,27 - 10,90
Série 11 : Taylor KNOX bat Victor RIBAS : 16,90 - 11,66
Série 12 : Josh KERR bat Michael CAMPBELL : 13,94 - 13,47
Série 13 : Jordy SMITH bat Andy IRONS : 15,67 - 12,40
Série 14 : Ben DUNN bat Kai OTTON : 13,00 - 11,93
Série 15 : Shaun CANSDELL bat Bobby MARTINEZ : 13,90 - 12,83
Série 16 : Tom WHITAKER bat Leonardo NEVES : 13,50 - 10,50

2e TOUR (repêchage)

Série 1 : Andy IRONS bat Sunny GARCIA : 14,66 - 10,77
Série 2 : Dane REYNOLDS bat Taj BURROW : 15,83 - 12,26
Série 3 : Jordy SMITH bat Joel PARKINSON : 14,00 - 13,90
Série 4 : Bede DURBIDGE bat Luke MUNRO : 16,07 - 5,17
Série 5 : Bobby MARTINEZ bat Gabe KLING : 14,50 - 11,00
Série 6 : Neco PADARATZ bat Daniel WILLS : 14,17 - 7,10
Série 7 : Troy BROOKS bat Travis LOGIE : 13,66 - 10,16
Série 8 : Chris WARD bat Trent MUNRO : 15,44 - 8,67
Série 9 : Pancho SULLIVAN bat Mark OCCHILUPO : 13,17 - 12,44
Série 10 : Shaun CANSDELL bat Cory LOPEZ : 14,50 - 11,87
Série 11 : Kai OTTON bat Dayyan NEVE : 15,90 - 10,83
Série 12 : Victor RIBAS bat Luke STEDMAN : 16,67 - 13,77
Série 13 : Rodrigo DORNELLES bat Phillip McDONALD : 13,83 - 13,66
Série 14 : Raoni MONTEIRO bat Michael LOWE : 16,50 - 13,33
Série 15 : Royden BRYSON - Bernardo MIRANDA : 17,17 - 13,94
Série 16 : Leonardo NEVES bat Greg EMSLIE : 11,54 - 10,83

1er TOUR

Série 1 : Ricky BASNETT (15,67) bat Mark OCCHILUPO (14,64) et Travis LOGIE (13,33)
Série 2 : Ben DUNN (14,83) bat Trent MUNRO (14,77) et Daniel WILLS (11,00)
Série 3 : Adrian BUCHAN (13,00) bat Bobby MARTINEZ (10,00) et Troy BROOKS (5,40)
Série 4 : Dean MORRISON (14,94) bat Neco PADARATZ (13,76) et Luke STEDMAN (13,73)
Série 5 : Adriano de SOUZA (14,07) bat Bede DURBIDGE (12,80) et Gabe KLING (7,27)
Série 6 : C.J. HOBGOOD (13,00) bat Luke MUNRO (9,44) et Joel PARKINSON (7,16)
Série 7 : Frederick PATACCHIA (15,76) bat Taj BURROW (11,55) et Jordy SMITH (9,16)
Série 8 : Mick FANNING (15,67) bat Sunny GARCIA (10,66) et Pancho SULLIVAN (8,67)
Série 9 : Kelly SLATER (17,17) bat Dane REYNOLDS (16,30) et Cory LOPEZ (15,00)
Série 10 : Rob MACHADO (14,34) bat Kai OTTON (12,56) et Andy IRONS (9,00)
Série 11 : Taylor KNOX (15,67) bat Phillip McDONALD (13,64) et Shaun CANSDELL (6,90)
Série 12 : Bruce IRONS (15,66) bat Raoni MONTEIRO (13,17) et Dayyan NEVE (8,50)
Série 13 : Jérémy FLORES (16,43) bat Bernardo MIRANDA (13,80) et Victor RIBAS (13,10)
Série 14 : Michael CAMPBELL (15,16) bat Greg EMSLIE (13,07) et Rodrigo DORNELLES (11,50)
Série 15 : Tom WHITAKER (14,00) bat Michael LOWE (8,84) et Leonardo NEVES (6,97)
Série 16 : Josh KERR (16,50) bat Royden BRYSON (13,50) et Chris WARD (11,16)

jeudi 13 septembre 2007

The Cure 2008 4Tour : les nouvelles dates nord-américaines



Après avoir reporté les dates de sa tournée nord-américaine qui devait avoir lieu en septembre et octobre 2007, The Cure vient d'annoncer de nouvelles dates au printemps prochain. Pour les découvrir, rendez-vous sur le site officiel.

Concernant les dates européennes (entre le 9 février et le 20 mars 2008), elle ne devraient plus tarder à être également connues.

En août dernier, le groupe expliquait dans un communiqué : « Le calendrier établi ne nous donnait que quelques semaines pour terminer notre nouvel album double avant que nous repartions sur la route, et cela ne nous laissait pas assez de temps pour compléter ce projet à notre entière satisfaction. Nous voulons également créer un nouveau spectacle pour la tournée nord-américaine et incorporer de nouvelles chansons… et nous avons besoin de temps et de focus pour le faire ».

Je vous rappelle que The Cure prévoit de sortir son nouvel effort studio, un album double, en début d’année prochaine. Pour sa date de parution exacte, il faudra sans doute attendre la fin de cette année.

mercredi 12 septembre 2007

Reformation de Led Zeppelin : c'est officiel !



Les membres survivants de Led Zeppelin vont donc bien se reformer le temps d'un spectacle à l'aréna O2 de Londres. La nouvelle a été confirmée aujourd'hui mercredi 12 septembre lors d’une conférence de presse dans la capitale anglaise. Robert Plant, Jimmy Page et John Paul Jones seront à nouveau réunis, accompagnés de Jason Bonham, fils de feu John, à la batterie. Ce concert aura lieu le 26 novembre prochain. Pete Townsed, Bill Wyman And The Rythm Kings, Foreigner et Paolo Nutini seront également de la partie. Et la présence de Mick Jagger n’est pas impossible…

Le spectacle aura pour but de récolter des fonds pour l'œuvre caritative Ahmet Ertegun Education Fund, qui accorde des bourses d'études à des étudiants au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Turquie. Ertegun est le fondateur de la maison de disques Atlantic Records, décédé en décembre dernier à l’âge de 83 ans. Le spectacle sera également une façon de rendre hommage à sa vie et à son travail, a dit le chanteur Robert Plant. Ertegun avait signé un contrat de disques avec Led Zeppelin dans les années 70, rapporte la BBC.

Les billets seront disponibles au prix de 125 livres (limités à deux par personne). Ceux qui désirent en acheter devront obligatoirement s'inscrire sur le site
www.ahmettribute.com.

Ce spectacle coïncide avec la sortie le 13 novembre du coffret-compilation de deux CD intitulé Mothership, et de celle, le 20 novembre, d’une version Deluxe du DVD The song remains the same.

Le dernier concert complet de Led Zeppelin avait eu lieu à Berlin en juillet 1980, un peu avant la mort du batteur John Bonham. Page, Plant et Jones avaient rejoué ensemble lors de Live Aid en 1985. En 1988, ils ont également participé à un spectacle visant à souligner les 40 ans d'Atlantic Records, mentionne la BBC.

Pour le moment, on ne sait pas si cette nouvelle réunion de Led Zeppelin sera filmée en vue d'une diffusion ultérieure ou d'une sortie en DVD. Mais mon petit doigt me dit qu’elle le sera… Et p’être même qu’une tournée mondiale du Zeppelin suivra en 2008…

mardi 11 septembre 2007

AC/DC : Plug Me In



Ca y est, c’est officiel : AC/DC sortira cet automne deux coffrets DVD (l’un avec deux DVD, l’autre en édition limitée collector incluant un troisième DVD) intitulés chacun Plug me in et distribués par Columbia Records. Tous deux seront accompagnés d’un livret de 24 pages et comprendront des extraits de concerts, des apparitions télévisées, des interviews, bref, une rétrospective complète des meilleures prestations du groupe dont de nombreux inédits.

Le coffret de deux DVD sera consacré à toute l'histoire de la formation, des années 70 jusqu'aux années 2000, de Bon Scott à Brian Johnson. La version limitée du coffret y ajoutera donc un troisième DVD, où l'on retrouvera notamment 21 chansons enregistrées en concert et publiées pour la première fois en vidéo.

Date de sortie : lundi 22 octobre 2007.

Voici le détail complet du contenu de ces DVD exceptionnels :

DVD 1 : 1975-1979 (durée : 2h22)

01. High Voltage (Prix King Of Pop Awards) - Octobre 1975 (4:02)
02. It's A Long Way To The Top (If You Wanna Rock 'N' Roll) («Bandstand») (4:41)
03. School Days (St Albans) - Mars 1976 (5:40)
04. TNT (St Albans) - Mars 1976 (4:46)
05. Live Wire (émission «Rollin Bolan») - Juillet 1976 (6:12)
06. Can I Sit Next To You Girl («Rollin Bolan») - Juillet 1976 (4:14)
07. Baby Please Don't Go (Melbourne) - Décembre 1976 (11:49)
08. Hell Ain't A Bad Place To Be («Sight & Sound») - October 1977 (5:13)
09. Rocker («Sight & Sound») - Octobre 1977 (8:10)
10. Rock 'n Roll Damnation (Apollo) - Avril 1978 (3:44)
11. Dog Eat Dog (Apollo Glasgow) - Avril 1978 (4:26)
12. Let There Be Rock (Apollo) – Avril 1978 (8:27)
13. Problem Child («Rock Goes To College») - Octobre 1978 (4:44)
14. Sin City («Rock Goes To College») - Octobre 1978 (5:23)
15. Bad Boy Boogie («Rock Goes To College») – Octobre 1978 (9:06)
16. Highway To Hell (Veronika) - Juillet 1979 (4:12)
17. The Jack (Veronika) - Juillet 1979 (5:19)
18. Whole Lotta Rosie (Veronika) - Juillet 1979 (5:19)

Bonus :

* Interview avec le groupe à l’aéroport de Sydney, avril 1976 (2:16)
* Interview avec le groupe au Covent Garden, août 1976 (2:27)
* "Problem Child" – Melbourne, décembre 1976 (3:56)
* "Baby Please Don't Go" (Allemagne, version incomplète), septembre 1976 (2:10)
* "Dirty Deeds" à «Network Sounds», décembre 1976 (0:40)
* Bon Scott – interview, novembre 1977 (15:11)
* "Rock n' Roll Damnation" – «Top of the Pops», juin 1978 (2:47)
* «Australian Music to the World» - interview à Atlanta, août 1978 (1:31)
* Film super 8, Théâtre de Nice, décembre 1979 (3:34)

DVD 2 : 1980-2003 (durée : 2h07)

01. Shot Down In Flames (Tokyo) - Février 1981 (3:27)
02. What Do You Do For The Money - (Tokyo) - Février 1981 (2:38)
03. Shook Me All Night - Février 1981 (4:55)
04. Let There Be Rock (Tokyo) - Février 1981 (5:29)
05. Back In Black («Largo 81») - Décembre 1981 (3:34)
06. TNT («Largo 81») - Décembre 1981 (3:39)
07. Shoot To Thrill (Houston) - Octobre 1983 (5:23)
08. Guns For Hire (Détroit) - Novembre 1983 (5:24)
09. Dirty Deeds (Détroit) - Novembre 1983 (4:12)
10. Flick Of The Switch («Largo 83») (3:27)
11. Bedlam In Belgium («Largo 83») (3:24)
12. Back In Black (Union Soviétique) - Septembre 1991 (2:15)
13. Highway To Hell (Union Soviétique) - Septembre 1991 (3:36)
14. Whole Lotta Rosie (Union Soviétique) - Septembre 1991 (4:16)
15. For Those About To Rock (Union Soviétique) - Septembre 1991 (6:52)
16. Gone Shooting («VH1 Session») - Juillet 1996 (6:03)
17. Hail Caesar (Sydney) - 1996 (5:43)
18. Ballbreaker (Sydney) - 1996 (4:29)
19. Rock N Roll Ain't Noise Pollution (Sydney) - 1996 (6:34)
20. Hard As a Rock (Stade de France) - Juin 2001 (5:02)
21. Hells Bells (Stade de France) - Juin 2001 (5:49)
22. Ride On (Stade de France) - Juin 2001 (6:27)
23. Stiff Upper Lip (Munich) - Juin 2003 (3:54)
24. Thunderstruck (Munich) - Juin 2003 (5:24)
25. If You Want Blood (Toronto) - Juillet 2003 (5:35)
26. The Jack (Toronto) - Juillet 2003 (9:50)
27. You Shook Me All Night (Toronto) - Juillet 2003 (4:27)

Bonus :

* Intro de Beavis and Butthead pour la tournée «Ballbreaker», 1996 (1:16)
* Hells Bells à Bruxelles, janvier 1981 (3:40)
* Entrevue de la BBC avec Angus, août 1984 (1:03)
* Répétitions pour VH1, juillet 1996 (4:20)
* Rock Me Baby - Jam avec les Rolling Stones, juin 2003 (6:43)

DVD 3 : « Beetwen the cracks » (édition collector uniquement) (durée : 2h07)

01. Girl's Got Rhythm (TV australienne) - 1979 (3:30)
02. She's Got Balls (école secondaire St. Albans - 76) (6:20)
03. Long Way To the Top (école secondaire St. Albans - 76) (7:08)
04. Let There Be Rock («Sight & Sound» de la BBC - 77) (5:57)
05. Bad Boy Boogie (Apollo Glasgow - 78) (7:49)
06. House Is On Fire (Détroit - 83) (3:06)
07. Guns For Hire (Répétition du groupe - 84) (3:50)
08. Boogey Man (Sydney - 96) (10:49)
09. Girl's Got Rhythm (Sydney - 96) (4:08)
10. Highway to Hell (Dublin - 96) (7:01)
11. Let There Be Rock (Stuttgart - 2000) (10:55)
12. Intro – statue d'Angus (Film de la tournée «Stiff Upper Lip» - 2001) (1:26)

Concert de 53 minutes – Houston Summit (1983)

01. Guns For Hire (5:31)
02. Shoot To Thrill (5:32)
03. Sin City (5:24)
04. House Is On Fire (3:58)
05. Back In Black (4:12)
06. Bad Boy Boogie (14:33)
07. Rock 'n Roll Ain't Noise Pollution (5:07)
08. Flick Of The Switch (3:25)
09. Hells Bells (5:24)

-1 affiche 40 x 60 de la tournée Highway to Hell (Allemagne Novembre 1978)
-1 Livret collector 24 pages
-4 tickets de concerts cultes en réplique exacte (New York Madison Square Garden 25 août 2000 – Paris Stade de France 22 juin 2001 – San Sebastian, Espagne 16 janvier 1981 – Munich, Allemagne Circus Krone 17 juin 2003)
-Pass All Access de la tournée « Back In Black » (1980-1981)
-Pass Guest de la tournée “For Those About To Rock” (concert du 2 février 1982 à Dallas, Texas)
-Pass After Show de la tournée « For Those About To Rock » (concert du 15 octobre 1982 du Hammersmith Odeon de Londres)
-Le flyer du concert au Stade de France du 22 juin 2001


Alors ? C’est bon, non ??!!! Moi je dis : goooooooooooooooooooooooood !!!!!!!!!!

dimanche 9 septembre 2007

Les enfants de saturne



N’oubliez pas : Les enfants de saturne, le nouvel album de Luke, est désormais disponible en édition standard et en édition limitée.

Voici les treize titres composant ce troisième opus des bordelais :

01. Il y a longtemps
02. Un seul jour
03. La terre ferme
04. A l’intérieur
05. Je suis Cuba
06. La nuit et le jour
07. Stella
08. Paradis rouges
09. J’ai oublié
10. La transparente
11. Les enfants de saturne
12. Si tu veux
13. Le pays

Et si vous ne l’avez pas encore vu, cliquez ICI pour regarder le clip de La terre ferme, premier single extrait de cet album.

samedi 8 septembre 2007

Björk : nouvel album pour Noël



Björk compte sortir un deuxième album cette année après publié Volta en mars dernier. Elle mentionne sur son site Internet qu'elle a mis en boîte, il y a quelques semaines, un album avec ses musiciens de tournée aux studios Olympic de Londres où certains titres de Volta ont été réenregistrés dans leur version concert. Ce disque prendrait donc une couleur live.

Un porte-parole de la chanteuse a indiqué à Billboard.com qu'il n'avait pas d'autres détails sur le disque pour le moment. Toutefois, tout semble dire que cet album sera disponible d'ici la fin de l'année.

Mark Bell de LFO, Brian Chippendale (Lightning Bolt) et une section de cuivre composée de 10 femmes originaires d'Islande forment –entre autres– le groupe tournant actuellement avec Björk. Elle ajoute qu'en avril tout ce beau monde avait aussi participé à une séance d'enregistrement en Californie. « Nous avons parcouru beaucoup de chemin. Je crois que nous pouvons croître encore davantage », dit-elle à Billboard.com

Les stars du rock sont deux fois plus susceptibles de mourir jeunes



Vivre vite et mourir jeune semblent être les deux composantes majeures de la tradition rock'n'roll. C'est, sans surprise, ce que révèle une étude menée par l'université John Moores de Liverpool, publiée mardi dans la revue Journal of Epidemology and Community Health. Après avoir scruté un échantillon de stars du rock et de la pop américaine et britannique, cette étude conclut que ces artistes sont deux fois plus susceptibles de mourir plus jeunes que leurs contemporains.

L'étude a analysé 1064 stars du rock, de la pop, du rap, du R&B, de l'électro et de la new-age, classées dans le « Top 1000 de tous les temps », publié en l'an 2000. Les scientifiques ont comparé l'âge de la mort de chaque artiste avec celui des personnes, américaines et britanniques, de même milieu, de même sexe et de même origine ethnique.

Selon Mark Bellis, qui a dirigé l'étude, les stéréotypes liés au rock'n'roll sont bien fondés, s'agissant de l'usage des drogues ou de la consommation massive d'alcool. Ainsi, entre deux et 25 années après l'accès à la célébrité, le risque de mortalité est de deux à trois fois supérieur à celui de la population générale correspondante (milieu, âge, sexe, nationalité et ethnie).

Au total, 100 des stars étudiées sont mortes prématurément (7,3% des hommes et 9,6% des femmes). Parmi elles, Elvis Presley, Jim Morrison, Kurt Cobain, Janis Joplin ou encore Jimi Hendrix. L'âge moyen du décès se situant à 42 ans pour les stars américaines et à 35 ans pour les stars européennes.

L'étude révèle également que les addictions au long cours à l'alcool et aux drogues dures sont responsables d'un décès prématuré sur quatre. Ce sont d'autre part les premières années de succès qui sont les plus dangereuses : les artistes anglo-américains sont trois fois plus susceptibles de décéder durant cette période que l'individu moyen de référence.

Une lueur d'espoir existe, selon le Dr Francis Keany, expert en addictologie à l'Institut de psychiatrie au King's College de Londres, pour qui ce taux de mortalité prématurée devrait baisser dans les années à venir. « Les gens sont beaucoup mieux éduqués sur les méfaits de l'alcool et des drogues que par le passé », estime-t-il. « Il y a 30 ans de cela, on pouvait citer des dizaines de personnes dans l'industrie musicale qui vivaient de façon hédoniste. De nos jours, ils sont bien moins nombreux ».

jeudi 6 septembre 2007

Nada Surf : nouvel album en 2008



Le groupe américain Nada Surf devrait sortir son prochain album en janvier 2008 sous le titre Time for plan A. Il s'agit d'un titre de travail qui pourrait encore changer d'ici là.

Quelques titres de cet album ont déjà filtré : Ice on the wing, Here goes something, I like what you say, ce dernier morceau figurant déjà sur la bande originale du film John Tucker doit mourir, comédie pour adolescents sortie en fin d’année dernière.

L'opus fait suite au quatrième album du trio new-yorkais, The weight is a gift, sorti il y a deux ans. Time for plan A a été enregistré entre mars et août de cette année aux Robert Lang Studios de Seattle, studios où sont passés des groupes comme Alice in Chains ou Bush. Historiquement, ces locaux ont accueilli la dernière session studio du groupe mythique Nirvana.

L'enregistrement de Time for plan A s'est fait sous la direction du producteur John Goodmanson, connu pour son travail avec Sepultura, Wu-Tang Clan, Blondie ou encore Soundgarden. Une tournée devrait logiquement suivre la sortie de l'album. A l’affût de plus d’infos, je vous bloguerai dès que j’en aurai.

mercredi 5 septembre 2007

Led Zeppelin : la reformation se précise



Souvenez-vous, je vous en avais déjà touché un mot en février dernier : des rumeurs insistantes faisaient état d’une reformation de Led Zeppelin, dissout en 1980 suite à la mort du batteur John Bonham. Ces rumeurs semblent désormais se préciser chaque jour un peu plus.

En effet, Robert Plant, l'ex-chanteur de Led Zeppelin, aurait confirmé ce mercredi 5 septembre 2007 que son groupe légendaire comptait se réunir pour la fin de cette année, selon NME.com. Un fan qui a rencontré Plant à Londres a contacté NME.com affirmant que le chanteur allait voir ses confrères Jimmy Page et John Paul Jones. Plant aurait ajouté que cette réunion ne constituerait en fait qu'une occasion unique. Elle ne serait pas de nature permanente.

Selon une source de l'industrie musicale citée par ce même site Internet, un concert pourrait avoir lieu en novembre, au O2, à Londres. Il s'agirait d'un concert de charité organisé par le promoteur Harvey Goldsmith.

Selon une autre rumeur, les trois membres survivants de Led Zeppelin se produiraient avec Jason Bonham, le fils de leur défunt batteur John.

Lorsque les rumeurs de reformation ont commencé à faire surface, Plant les avaient tout d'abord niées. Toutefois, certains promoteurs auraient déjà annoncé sur Internet la vente de forfaits et de billets pour voir Led Zeppelin en spectacle.

Il se passe quelque chose, c’est sûr ! Et cela semble sentir bon ! Quelque chose me dit que nous en saurons un peu plus très prochainement… Je vous tiendrai au courant.

lundi 3 septembre 2007

Bodhi ressuscité !



Scoop : Bodhi n’est pas mort en se boitant sur la vague des 50 ans à Waimea ! La preuve, 16 ans après Point Break, la suite est en cours d’écriture et le mystique Bodhi en sera ! Mais pas son interprète initial Patrick Swayze (qui surfait un coup en goofy l’autre en regular), ni Keanu Reeves (Johnny Utah) que ce film policier a rendu célèbre.

Le directeur de la société de production RGM Entertainment, qui finance le projet à hauteur de 20 à 30 millions de dollars, a annoncé qu'ils retiendront pour le casting « un jeune acteur de films d'action, qui serait au même stade de sa carrière que Keanu Reeves à l'époque de Point Break ». Cette suite sera réalisée par W. Peter Lliff, co-scénariste du premier opus.

Si le casting reste à faire, l’histoire est arrêtée : Bohdi is back, au côté d’un ex-surfeur reconverti dans la Navy qui traque un gang criminel en Asie du Sud-Est (Indonésie et Singapour)…

Point Break 2 déferlera fin 2008 sur les écrans US, début 2009 en France. Nouveau nanar culte ?

dimanche 2 septembre 2007

Ecrit avec du sang



En attendant la sortie imminente de True romance, le premier single extrait du nouvel album de She Wants Revenge à paraître le mois prochain, le groupe vient de mettre en ligne une première vidéo afin d’illustrer un leur nouveau titre. Il s’appelle Written in blood, sera bien sûr sur leur deuxième opus This is forever, et se regarde en cliquant ICI.

She Wants Revenge : nouvel album



Le duo électro-rock gothique d’Outre Atlantique, Justin Warfield et Adam Bravin, plus connus sous le nom de She Wants Revenge, va sortir son deuxième album à l’automne prochain.

This is forever sera le successeur du premier album des Californiens, attendu dans les bacs le 9 octobre prochain. She Wants Revenge avait créé la sensation, l’année dernière, avec son premier album éponyme au son rappelant celui de la cold wave de Bauhaus, The Cure ou Joy Division.

Son tant attendu successeur comprendra 13 titres dont voici la liste :

01. Love, first
02. Written in blood
03. Walking away
04. True romance
05. What I want
06. Just begun
07. She will always be a broken girl
08. This is the end
09. Checking out
10. Pretend the world has ended
11. Replacement
12. All those moments
13. Rachael

Plus d’infos sur le site officiel du groupe (
http://www.shewantsrevenge.com/) et sur leur page MySpace (http://www.myspace.com/shewantsrevenge).


The Cure : la tournée européenne



Dans l’une des nombreuses réponses postées par Robert Smith sur
http://www.thecure.com/, suite aux innombrables réactions après le report de la tournée nord-américaine automnale du groupe, on peut lire que les concerts européens de The Cure auront lieu du 9 février au 20 mars 2008, donc juste avant ceux en avril et mai 2008 au Canada et aux Etats-Unis. Les lieux et dates précises ne devraient pas tarder à être annoncées.

En revanche, toujours pas de nouvelles quant à la date de sortie de leur nouveau double album. Dès que j’en ai, je vous blogue.

Un peu de poésie...



Merci à Gaby (grande amatrice de pensées littéraires… ! Et qui a enfin retrouvé la déesse elle !) pour cette photo.

Manu Chao : nouvel album disponible



N’oubliez pas : La radiolina, le nouvel album de Manu Chao, est désormais disponible, en édition normale et en édition limitée (titres bonus).

A découvrir aussi cette semaine dans l’émission L’album de la semaine, de ce lundi 3 au vendredi 7 septembre à 18h10 sur Canal +, ainsi que dans Le grand journal, toujours sur Canal, vendredi prochain à 20h10.

Et pour voir le clip de Rainin’ in paradize, le premier single à en être extrait, cliquez ICI.