Subscribe:

Labels

Divers ( 189 ) Ecouter ( 6757 ) Lire ( 64 ) Surf ( 523 ) Vivre ( 103 ) Voir ( 102 ) Wango Tango by Zégut ( 96 )

lundi 9 octobre 2017

David Gilmour : One of These Days (live in Pompeii 2016)


Extrait du Live in Pompeii de David Gilmour, désormais disponible :


« En 2015, David Gilmour a décidé d’entreprendre une série de concerts dans les plus anciennes salles du monde. L’année suivante, il est devenu le premier artiste, depuis les gladiateurs en 79 après J.C, à donner un concert devant un public à l’amphithéâtre de Pompéi. Il s’agissait d’un retour à Pompéi pour David, ayant déjà eu l’opportunité d’y jouer en 1971 lors du tournage du légendaire film musical, Pink Floyd : Live at Pompeii de Adrian Maben.
Du temps des romains, l’amphithéâtre de Pompéi était connu comme un « Spectaculum ». David a spécialement travaillé avec le collaborateur de longue date, maître des couleurs et lumières, Marc Brickman, pour construire un spectacle à la hauteur du Spectaculum. A l’ombre du Vésuve, quarante-cinq années après y avoir joué une première fois pour le film d’Adrian Maben, Pink Floyd : Live at Pompeii, David Gilmour a donné les 7 et 8 juillet 2016 deux concerts spectaculaires. Ces concerts ont été les premiers concerts rock à être joués devant un public, dans l’ancien amphithéâtre romain construit en 90 avant J.C et recouvert par la cendre lors de l’éruption du Vésuve en 79 après J.C.
David Gilmour est à ce jour l’unique artiste à avoir joué devant un public dans l’arène depuis l’époque des gladiateurs, soit plus de 2000 ans. A propos de ces concerts à Pompéi, David Gilmour a confié « C’est un endroit magique. Revenir et voir la scène ainsi que l’arène m’a provoqué une émotion immense. C’est un endroit rempli de fantômes… »
Le film du concert, David Gilmour : Live à Pompéi, a été tourné par le réalisateur Gavin Elder en 4K et inclut les temps forts des deux concerts. Le concert est une expérience audiovisuelle incroyable grâce à un écran géant circulaire cyclorama ainsi qu’à des lasers, des effets pyrotechniques et les prestations extraordinaires d’un orchestre vedette. Le film inclut des chansons des débuts musicaux de David à aujourd’hui comme les titres de ses deux derniers top albums solos : Rattle That Lock et On an Island. D’autres solos et des classiques des Pink Floyd sont inclus comme Wish You Were Here, Comfortably Numb et One of These Days, la seule chanson également jouée par le groupe en 1971. Des performances inédites de Great Gig in the Sky de l’album The Dark Side of the Moon, titre rarement joué en solo par David, ont également eu lieu durant les deux concerts. »

2 commentaires :

RSX2 a dit…

J'ai le coffret CD + Blu-ray depuis ce week-end : du même niveau qu'à l'époque de Pink Floyd, tout simplement énorme.

Anonyme a dit…

Le jeu de lumières est à tomber ! Comme à l'époque de Pink Floyd, mais encore amélioré.

Enregistrer un commentaire